Dominique DELLUC


Né en 1952 à Tarbes, où son père était pâtissier, Dominique a découvert l’équitation dans les années 1960 au sein de l’Escadron Foch, installé aux Haras.

Il choisit très tôt le métier militaire, et fait une carrière de 35 années comme officier d’artillerie au sein de l’Armée de terre.

En 13 affectations successives,en France et en Allemagne, il occupe de nombreux postes de responsabilité, aussi bien en Régiment qu’enÉtat-Major. Il participe à plusieurs missions extérieures ou missions de très courte durée sur quatre continents.

Comme la plupart des officiers, il consacre une bonne part de sa carrière à l’encadrement et à la formation des soldats placés sous sa responsabilité.

Il prend sa retraite avec le grade de lieutenant-colonel en 2008.



Avec sa femme, Marie-Ange,originaire de la Région parisienne, Dominique décide alorsde s’installer à Lescurry, à quelques kilomètres de Rabastens de Bigorre.

Les deux « jeunes retraités » partagent de nombreuses passions, dont l’équitation. Ils possèdent deux chevaux de race Appaloosa avec lesquels ils pratiquent l’équitation western.

Ils organisent chaque année un défilé médiéval à Rabastens à l’occasion de la fête de la Saint-Louis, saint patron de la Ville.

Par ailleurs, Dominique, passionné d’Histoire est très investi dans l’association « Mémoire des deux guerres en Sud-ouest », installée dans les locaux de l’abbaye de Saint-Sever de Rustan.


Il a publié plusieurs ouvrages, principalement sur la Première Guerre Mondiale, et prononce régulièrement des conférences.